Le Musée Olympique

Sur le podium des plus beaux musées de Suisse !
Torches au Musée Olympique

Evaluation: 5 / 5

Budget: environ 50.- CHF

Région: Lausanne - VAUD

Catégories: Jeux, Musée, sport, Loisirs

Saison: Toute saison

Mon expérience ...

Le Musée Olympique est un incontournable de la région. Nous l’avions fait en amoureux il y a quelques années et nous avions adoré. Alors nous étions impatients d’y emmener notre Petit Poulet pour la première fois !

Nous entrons par l’entrée nord (il est aussi possible d’arriver côté lac en remontant le parc) et nous avons déjà l’impression d’entrer dans l’univers sportif en suivant la piste de course jusque l’entrée du musée.

L’entrée nord nous fait arriver via l’étage du TOM café (si vous ne connaissez pas la vue sur le lac qu’offre le restaurant, il faut absolument que vous vous y attardez !) et comme nous souhaitons y déjeuner après la visite, nous réservons immédiatement notre table.

Des automates sont à disposition pour acheter les billets, mais comme il y avait peu de monde nous avons préféré nous adresser directement au guichet de la boutique. Nous avons pu de ce fait recevoir un plan détaillé nous indiquant les emplacements de l’ascenseur sur le parcours, pour faciliter la visite avec Madame Poussette.

Le Monde Olympique

C’est au premier étage que nous commençons par retracer l’histoire des jeux, de l’antiquité à nos jours en passant par leur rénovation par Pierre de Coubertin. Pour cela, diverses maquettes et vidéos interactives sont à disposition et accessibles aux plus petits.

Nous progressons dans le musée en compagnie d’un groupe d’élèves équipés de tablettes interactives leur permettant de découvrir le parcours de manière ludique et autonome (et ça a l’air de beaucoup leur plaire !).

Nous poursuivons par la découverte de l’emblème des jeux et de sa signification, du mouvement olympique et de ses missions.

Puis nous entrons dans une jolie salle circulaire où sont présentées toutes les torches olympiques depuis 1936. Rituels d’allumage de la flamme et son passage… même les spécificités techniques de la torche sont évoquées !

Ensuite, focus sur les villes accueillants les J.O. : Mascottes, infrastructures et stades, logistique, tous les détails nous sont dévoilés.

La visite de ce premier étage se termine, nous nous arrêtons pour regarder un court métrage sur la cérémonie d’ouverture des jeux : un spectacle qui en met plein la vue de Petit Poulet, captivé par tous ces costumes, danses et feux d’artifices !

We are Olympians and you ?

Avant de reprendre l’ascenseur, nous traversons l’exposition temporaire du moment. Cette dernière focalise sur les valeurs des jeux : l’équilibre (un esprit sain dans un corps sain), le fair-play, la solidarité,… à travers divers jeux éducatifs invitant à l’échange. Petit Poulet est encore jeune pour débattre ou même jouer au babyfoot, nous reprenons alors l’ascenseur.

Les Jeux Olympiques

Au rez-de-chaussée du musée, une grande salle présente les jeux sur leur îlot respectif. Sur chaque îlot, nous retrouvons le matériel, les équipements, des vidéos pour voir ou revoir les compétitions. Petit Poulet aimerait tout toucher et cours le long des podiums pour mieux tout observer.

A la rencontre des Olympiens

Parce que sans athlètes, il n’y aurait pas de jeux, le niveau -1 leur est consacré. Portraits et témoignages, la trêve et les villages olympiques … là encore, tous les secrets nous sont dévoilés.

Et nous voilà dans la partie la plus ludique du musée : l’entrainement des champions. Jeux et simulateurs font le bonheur de mon petit garçon qui peut enfin tout essayer et c’est l’éclate totale !

Puis il est temps d’aborder le sujet du dopage, de l’homologation des équipements et des valeurs des J.O.. Les sujets sont moins “fun”, mais il y a quand même des tiroirs à ouvrir et des ballons à toucher alors ça reste chouette.

La salle finale du musée est intitulée “Victoire ou Défaite” et présente une magnifique collection de médailles. Nous considérons avoir gagné le droit de prendre un selfie sur le podium olympique avant de nous diriger vers la sortie.

Boutique

A la boutique du Musée Olympique, on trouve de TOUT. Des objets estampillés des 5 cercles emblématiques mais aussi des produits relatifs au bien être et à la santé, et même des montres… Malgré tout, nous en sommes ressortis les mains vides au grand désarroi de Petit Poulet.

TOM Café

Lors de notre première visite, nous avions réservé suffisamment à l’avance pour pouvoir profiter de l’excellent brunch du TOM Café. En plus, c’était une belle journée d’été et je ne vous parle pas de la jolie vue panoramique qu’offrait la terrasse… (Vous l’auriez compris, nous recommandons fortement le brunch au Musée Olympique !)

La carte proposée en semaine est tout aussi alléchante. Nous avons testé le menu enfant “Médaille d’argent” et le “couscous vegan des Marathoniens”. Le couscous est original et savoureux et la qualité des nuggets / légumes / frites du menu enfant est tout à fait acceptable. Le prix des menus reste assez cher à mon goût. Le brunch l’est aussi mais il a l’avantage d’être à discrétion.

Parc Olympique

Si vous arrivez par les quais, ou par l’entrée sud du musée, vous emprunterez un chemin qui serpente à travers le parc ou bien (pour les moins patients) le grand escalier qui le traverse directement.

A partir de la grande fontaine jusqu’à la flamme olympique (qui brûle non stop !) devant l’entrée du musée, le parc présente de multiples plantes et oeuvres d’art intéressantes.

Un musée incontournable

C’est la deuxième fois que je visite ce musée et que j’en sors enchantée. Les valeurs derrière les jeux olympiques et surtout la mise en scène des expositions transmettent une énergie particulière qui donne envie d’avancer, de progresser (et en ce qui me concerne, de me remettre au sport !). Quant à mon Petit Poulet, il s’est tellement éclaté qu’il n’a pas tardé a réclamer son lit pour une sieste bien méritée !

Infos pratiques :

  • Prévoir (au moins) 2 bonnes heures de visite.
  • Pour fêter les Jeux de Lausanne, l’entrée au musée est gratuite pendant le mois de Janvier 2020 !
  • Ouvert toute l’année du mardi au dimanche sauf les 25/12 et 01/01.
  • Un ascenseur central facilite l’accès pour les poussettes.
  • Pas de parking propre au musée. Quelques places bleues vers l’entrée. Prévoir monnaie pour places en contrebas le long du lac. Parking souterrain de la Navigation à 400m.
  • Vestiaire disponible.
  • Pique nique autorisé sur la terrasse du TOM Café et dans le parc mais est interdit dans le musée.
  • Toujours réserver votre table au TOM café si vous souhaitez y déjeuner. (Surtout pour profiter du brunch, ce dernier est tellement populaire qu’il faut parfois réserver des semaines à l’avance !)

En images ...

Expérience partagée par ...

LuLausanne
Hello, moi c'est LuLausanne! Maman au foyer, j'ai la chance de pouvoir partir à l'aventure avec mes deux bouts de chou quand cela nous chante. J’aime voir mes enfants s’émerveiller et comme je suis une grande enfant, je m'éclate autant qu'eux.