Muséum d’histoire naturelle de Fribourg

Un musée incontournable du canton de Fribourg
Musée d'histoire naturelle de Fribourg - Le rorqual boréal

Evaluation: 4 / 5

Budget: environ 0.- CHF

Région: Fribourg - FRIBOURG

Catégories: Animaux, Musée, Nature, Visite, Loisirs

Saison: Toute saison

Mon expérience ...

Un musée à faire et refaire

Connu pour son imposant rorqual boréal conservé avec sa peau d’origine ainsi que pour son exposition temporaire et annuelle « Poussins » présentée durant la période de Pâques,  le musée d’histoire naturelle est un lieu fréquenté et apprécié des fribourgeois. Nous l’avons découvert lorsque Lutine1 était bébé et que nous habitions alors en ville de Fribourg. Depuis, régulièrement, nous nous y rendons, pour le plus grand plaisir de notre tribu, En effet, peu importe l’âge, nos Lutins sont toujours partants pour y faire un tour. C’est donc tout naturellement que samedi dernier, après notre visite de l’Espace Jean Tinguely- Niki de Saint Phalle, nous avons pris la direction de celui-ci.

La visite du musée

Arrivés devant le bâtiment, il faut nous rendre au 1er étage pour accéder au musée. Nous entrons ensuite dans l’espace d’accueil, qui fait aussi office de boutique souvenirs. Et là nous découvrons une nouveauté, une chasse au trésor pour les enfants à effectuer aux travers des différentes salles. Ni une ni deux, nos Lutins ont sauté sur l’occasion, eux qui aiment tant les chasses aux trésors.

Les salles permanentes, des salles pour tous les goûts

Nous débutons donc notre visite par les salles permanentes. Le musée se compose de différentes salles à thèmes disposées en enfilade. Une fois parvenu au terme du musée il faut donc faire demi-tour et repasser dans les salles pour rejoindre la sortie.

La 1ère salle est celle des minéraux, composé d’une belle collection de pierres précieuses qui fait rêver les enfants. C’est là aussi que se trouve la 1ère énigme de la chasse au trésor.  Puis nous avons passé un peu plus rapidement les deux salles suivantes. Abordant l’histoire de la Terre puis la géologie, nos Lutins, ne montrant pas de grands signes d’intérêts pour ces sujets, ont préféré se rendre directement à la 4ème salle.

Nous arrivons alors dans une thématique plus intéressante pour eux, la faune régionale. Là dans les vitrines se succèdent des animaux empaillés, joliment présentés dans leur lieu de vie. Nous admirons les canards, poissons et autres animaux égayant la vie des bords des lacs, puis nous passons devant la vitrine des petits animaux de la campagne et de la forêt. Les enfants poursuivent leur chasse aux trésors. Il y a en plus dans cette salle, de manière permanente, différentes activités et jeux en lien avec les animaux de nos contrées.

En annexe de cette salle se trouve l’espace des oiseaux, où nous sommes invités à écouter leurs chants mélodieux en appuyant sur le bouton correspondant à l’oiseau désiré. L’occasion de faire découvrir aux enfants les différents chants existants. Après avoir fait le tour des oiseaux, nous arrivons de l’autre côté de la salle de la faune régionale où nous pouvons observer, entre autres, cerf, lynx, chamois et bouquetin.

Arrive ensuite une petite salle destinée aux expositions temporaires, en ce moment la thématique présentée est la libellule.

Puis nous pénétrons dans la salle préférée de bon nombre de petits Lutins : Les vertébrés du monde. Ils peuvent librement observer ces animaux méconnus de nos régions, découvrir des noms qui les font rire comme le « Aye-aye » et s’émerveiller devant des petits mammifères « trop mignons », comme dirait Lutine1. Les animaux sont classés par continent ce qui est idéal pour la compréhension des plus jeunes afin de situer le lieu de vie en fonction du spécimen qu’ils ont devant eux. Et c’est dans cet endroit que se trouve également la fameuse baleine « rorqual boréal ». Nos lutins ont beau l’avoir vue des dizaines de fois, ils ne peuvent pas s’empêcher de passer lui faire un petit coucou et d’admirer sa grandeur. A la sortie de cette salle nous arrivons devant les 3 dernières salles, placées les unes à côté des autres. A droite se trouve la salle des reptiles, poissons et amphibiens, puis au centre un espace est dédié aux oiseaux de nos régions et d’ailleurs et enfin à gauche se trouve le monde des insectes.

Nous avons terminé notre visite en passant dans ces différentes salles tout en cherchant les derniers indices pour avoir le code du coffre au trésor. Un des indices a d’ailleurs provoqué des émotions bien distinctes entre nos Lutins, face au défi de plonger la main dans un bocal rempli de petits vers, Lutine1 a été prise de dégoût alors que Lutin5 ne voyant pas le problème s’est mis à rire en touchant les vers. Ainsi, certains auront eu le courage de relever le challenge et d’autre pas, mais tous s’en souviendront.

Nous sommes parvenus au terme de notre visite en obtenant sans trop de difficultés l’ensemble des indices pour découvrir le code. Restait plus qu’à trouver le coffre. Coffre au trésor que nous avons trouvé et ouvert !

Mais bien évidemment cela ne serait pas du jeu si nous vous révélions où il se trouve et ce qu’il contient.

Les expositions temporaires

Le musée dispose de deux espaces destinés aux expositions temporaires. Le premier, comme cité un peu plus haut dans l’article, se trouve entre la salle de la faune régionale et la salle des vertébrés du monde.

Le 2ème espace se trouve à l’étage, pour cela il faut se rendre à l’accueil et gravir l’escalier qui y mène. Cette 2ème salle d’exposition temporaire est plus vaste et permet de présenter des thèmes d’une manière plus approfondie et ludique. En ce moment le thème phare est « Le lait – Elixir maternel ». Nous n’avions pas encore eu l’occasion de visiter cette exposition.

Nous avons alors pris le temps de nous y intéresser. L’exposition aborde le thème du lait en mettant l’accent sur le lait maternel. Grâce à différentes activités ludiques et pédagogiques nous avons pu en apprendre plus sur ce nutriment que chaque maman mammifère produit pour son petit. Nous avons particulièrement apprécié le « laboratoire ». Dans cet espace plusieurs activités et jeux sont proposés sous forme de laboratoire de recherche. Nous avons ainsi pu nous exercer à la traite, apprendre les différents composants du lait maternel en fonction du lieu de vie du mammifère, jouer à « devine qui je suis » et chercher l’œuf caché dans la poche ventrale d’un échidné en peluche.

Les lutins ont également beaucoup aimé le film documentaire proposé au fond de la salle dans un petit espace « cocooning ». Les plus jeunes ont quant à eux trouvé bien drôle de pouvoir entrer dans la poche d’une maman kangourou et de se retrouver nez à nez avec un bébé kangourou suspendu à un mamelon.

Après avoir fait le tour de cette exposition temporaire, nous nous sommes dirigés vers la sortie. Heureux de notre journée en famille, nous avons repris le chemin de la maison !

Nos petites informations et conseils :

  • L’accès au musée d’histoire naturelle est gratuit. Celui-ci est ouvert au public du lundi au dimanche de 14h à 18h. Attention, durant les fêtes de fin d’année les horaires sont différents.
  • Info parking : il n’y a pas de parking réservé au musée. Le plus simple est de se parquer derrière le musée, là où se trouve le Jardin Botanique. Il est ensuite possible de le traverser à pied pour se retrouver directement devant le musée.
  • Le musée est accessible aux poussettes et possède donc un ascenseur. Il dispose de WC et d’une boutique souvenirs.
  • Il est interdit de manger et boire à l’intérieur du musée et il n’y a pas de point de restauration dans celui-ci. En cas de beau temps vous pouvez par contre vous rendre dans le Jardin Botanique (accès libre) pour pique-niquer.

En images ...

Expérience partagée par ...

La Tribu en vadrouille
La Tribu en Vadrouille c'est nous, Johan et Emmanuelle, accompagnés par notre "petite" tribu de 6 Lutins. Lutine1 (2011), Lutin2 (2013), Lutin3 (2014), Lutine4 (2016), Lutin5 (2018) et la petite dernière Lutine6 (2020). En famille nous aimons partir à la découverte de la Suisse et de l'Europe. Pleins d'énergie, nous aimons faire découvrir à nos enfants les merveilles de la nature. Quand la météo est plus capricieuse nous en profitons pour éveiller leur curiosité à d'autres domaines en visitant notamment des musées et des châteaux. Et évidemment nous avons aussi plaisir à faire des activitées plus "légères" comme des piscines ou des parcs d'attractions. C''est avec joie que nous vous partageons nos découvertes, en espérant que cela vous donne envie, à votre tour, de profiter de chouettes moments en famille.